Accueil

couv livre FB

Au printemps 2013, Florence Bosviel publie un livre qui pose le problème de la foi en Dieu lorsqu’elle est confrontée à l’expérience du malheur : « Quand tout bascule, où va la vie ».

Elle y raconte comment sa vie a basculé un jour d’été 1997, avec l’annonce d’un terrible diagnostic : son fils aîné est atteint de SLA, mieux connue sous le nom de maladie de Charcot.

C’est le temps de la révolte et de la colère. Des questions la hantent :
Dieu est-il responsable du mal ? Et s’il est incapable de maîtriser le mal, comment croire en sa puissance ? Comment continuer à penser qu’il est un Dieu d’amour ? Pourquoi la mort, qui nous attend inéluctablement ? Et que se passe-t-il après ? Comment croire en Dieu sans preuve ? A quoi ça sert de prier ? Et qu’est-ce que cela change donc à la vie d’avoir la foi ?

Peu à peu, elle arrive à cette conviction : s’il existe des réponses, c’est Dieu seul qui peut les lui donner. Alors, guidée pas ses questions, elle commence à scruter l’Evangile sans relâche, comme elle ne l’a jamais fait jusque là. Car cette fois, elle entre dans un dialogue et elle s’y présente les mains vides, totalement démunie.

C’est ainsi que sa foi bascule. Loin de s’effondrer, celle-ci va se transformer radicalement. Après la révolte et la colère, est venu le temps de la rencontre avec un Dieu qui fait exploser la vision qu’elle avait de lui jusque là. Elle va entendre le murmure obstiné d’une Tendresse qui ne connaît pas de limites.